Voici un texte réalisé par un certain Jean Marc de Mâcon.

Cet homme tient une librairie (très bonne par ailleurs)

Lisez ce texte et faites suivre

Merci

De silences en renoncements, de renoncements en résignations, de résignations en
humiliations nous n'avons fait que nous taire.

Pourtant nous rêvions. Tous nous rêvions.

Tous nous rêvions nos vies multicolores, la tête pleine de nos envies, pleine de
nos folies.

Mais qu'avons-nous fait ? Qu'avons-nous fait toutes ces années.
Individuellement, collectivement.

Il est des silences assourdissants, il est des silences abrutissants.

Alors moi je dis.

Je dis que jamais je ne renoncerai.

Jamais je ne renoncerai aux rires partagés, aux poignées de mains échangées, aux
livres passés, aux richesses distribuées, à la nature sauvegardée, aux enfants
accompagnés, aux mots d'amour prononcés, aux souffrances fraternisées.

Je dis que jamais je n'accepterai.

Jamais je n'accepterai nos vies étriquées, nos peurs manipulées, la bêtise
médiatisée, nos relations « économisées », nos libertés encadrées, nos paroles
aseptisées, nos cultures méprisées.



Réveillons nous ! Il est grand temps, il est encore temps.



Et si j'use et j'abuse de mes contacts partagés, de votre amitié, de nos moments
de complicité c'est juste pour qu'ensemble nous réagissions, pour qu'ensemble
nous décidions et que nous construisions sereinement, effectivement et
résolument nos désirs d'avenir.

Parce qu'aujourd'hui ce n'est possible qu'avec Ségolène Royal.

Parce que seulement elle avec nous, nous avec elle, nous pouvons faire cette
France présidente.

Si fort de nos convictions alors nous convaincrons. Et vaincrons.




Il avait fait un rêve.

Moi aussi je fais un rêve.

Pour que tous ensemble nous fassions ce rêve.